Mon Duo de l'Hermitage 2016

C'est désormais devenu une habitude, ou un rituel... Chaque mois de Mai voit refleurir les arbres, entend chanter les oiseaux... et le Flo s'aligne sur le très sympathique Duo de l'Hermitage

Course plutôt singulière et originale, organisée de mains de maîtres par Sarah Junillon et Toma Micoud, à quelques encablures de chez moi...

Pour la 2ème année consécutive, c'est en mode #teamcimalp que je cours, aux côtés de la fusée Jérôme Lassale ;-)


Duo de l'Hermitage Part 1 : 14km et 600+ dans le caniard!

J'arrive en début d'après-midi sur Tain afin d'aider Sylvain et Marie de CIMALP à installer le stand, faire un peu de promo de nos supers produits et quelques ventes... Jérôme nous rejoint vers 14h30 et on discute le bout de gras...

Déjà, le temps est chaud, le vent du sud accentue cette sensation et la course s'annonce rude pour nos organismes peu habitués à ces conditions au début du printemps...

Vers 16h, on file s'équiper, retirer les dossards... On continue à discuter avec les copains et on part s'échauffer vers 17h30... Fouya comme on dit par chez moi!!!! La chaleur est écrasante!

18h, tout le monde est en ligne... Les cadors sont là et bim! Les fauves sont lâchés!

Avec Jé, on est assez étonnés de mener le train dans le premier kilo mais bon, c'est plutôt sympa et ça permet de ne pas partir trop trop vite! L'anecdote retiendra qu'une bonne rafale de vent fait voler le nouveau proto de casquette de Jé et qu'un gars nous la ramènera au sprint en nous disant "Avec ça, z'avez intérêt à faire podium les gars!!"

Nous voilà donc partis pour 14 bornes dans la chaleur étouffante d'un samedi soir à Tain l'hermitage.

Dans les premiers kilos, on essaie de s'accrocher au rythme infernal imposé par les team Xbionic et Buff mais assez rapidement, on prend conscience de leur supériorité...

En manque criant de foncier suite à ma prépa de saison tronquée, je m'accroche aux basques de mon équipier du jour (merci Jéjé, t'as été costaud ;-)) afin de maintenir le rythme.

La montée sur Pierre Aiguille sera terrible, en plein soleil, mais les nombreux supporters et la musique auront fait passer la pilule plus facilement.

Cette dernière difficulté avalée, on bascule à la chapelle de l'Hermitage pour redescendre sur Tain.

Clap de fin en 1h08 et des brouettes à la 3ème place scratch. Beau boulot!

A noter la densité du plateau mixte qui feront 5, 6 et 7 au scratch! IMPRESSIONNANT !


Duo de l'Hermitage Part 2 : 26km et 1200+

Départ à 7h du mat' avec les copains du Pilatrail pour rejoindre le départ du jour qui a lieu à Crozes-Hermitage... La grande interrogation réside dans ma capacité à enchaîner les 2 jours sans prépa foncière et voir comment la machine a encaissé la chaleur de la veille...

9h, on est sur la ligne et Re Bim, match retour!

Objectif, garder nos 20 secondes d'avance sur le team Asics pour rester sur le podium du challenge 2 jours.

Avec Jérôme, on décide de se mettre dans leur foulée et voir si on peut tenir... Malheureusement, dès les premières côtes, j'arrive pas à accrocher... On tient jusqu'au 5ème et on laisse filer...

A ce moment là, on est donc 4ème scratch... Les km défilent, mais les jambes ne reviennent pas. Wait and see...

C'est alors que dans une grande et longue remontée en sous-bois, on entend un hurlement. 30 secondes plus tard, on arrive vers l'équipe de Seb Cornette, allongé au sol qui a pris une bonne boîte sur un tronc d'arbre et qui à l'air bien mal en point... On prend 30 sec à 1 minutes pour voir si tout va bien et finalement, on repart...

Les km à plat défilent vite, mais dès que ça grimpe, j'suis vraiment juste... Heureusement que Jérôme est là comme la veille pour donner la cadence.

On arrive au 19ème où ma ptite femme et mes garçons sont là pour me regonfler le moral à bloc et enchaîner avec la dernière difficulté du jour : à nouveau la montée à Pierre Aiguille...

Le tracé nous emmène dans le cours d'un ruisseau à sec où un bénévole nous lance "Attention"... Ah bon??? Et ReReBim! Je m'explose littéralement le tibia sur un gros bloc qui était masqué dans la végétation... Les derniers kilos vont être longs... Pierre Aiguille se passe tant bien que mal.

Et finalement, on fini à notre rythme en 2h28, satisfaits de notre effort et du devoir accompli.

Ma femme est là pour m'accueillir avec les enfants et Lionel, le directeur de CIMALP est également présent.

On nous annonce 4ème au scratch du jour et 3ème au classement du challenge (suite à l'abandon du team Buff de Seb Cornette). C'est un beau résultat au vu du plateau présent. Well done!


BILAN

Ce n'est pas une surprise si le duo est complet chaque année de plus en plus tôt... Cette course est juste exceptionnelle à différents points de vue : courir en équipe dans un sport d'habitude individuel (ça me rappelle mon passé de volleyeur), tout un canton qui s'anime pour faire vivre 2 jours de courses intenses, des paysages magnifiques, une orga et des bénévoles sans failles... Franchement, je vous recommande chaudement de vivre au moins une fois cette course.

Au niveau perso, un WE en demi-teinte :

- Très satisfait du résultat, des rencontres, du partage avec Jérôme, de la promo de la marque CIMALP, d'avoir pu retrouver ma ptite famille sur une course (ça faisait longtemps)

- Moins satisfait de mes sensations et de mon état de forme actuel... Le manque de prépa s'est largement fait ressentir et j'espère pouvoir rattraper ça avant l'objectif de l'année sur l'échappée belle.

 

Merci encore à Jérôme, ma femme et mes enfants, CIMALP (et en particulier Lionel, Marie et Sylvain mêm si je pense fort aux autres ;-) ), Nutrisens, Endurance Shop Saint-Etienne et Hoka

 

A très vite pour de nouvelles aventures

Écrire commentaire

Commentaires : 0