[TEST] Cryothérapie et trail

Alors voilà, dès lors qu'on commence à s'intéresser un peu plus à la structure de son entraînement, à sa programmation, à son alimentation, etc... On réfléchit bien évidement aussi à son entourage médicalisé (Doc du sport, ostéo, kiné,...) et à sa récupération. Ces derniers temps, dans le monde du sport, on entend de plus en plus parler de cryothérapie. Qui n'a jamais vu nos rugbymens se plonger dans des poubelles d'eau glacée après un match... En ce moment, c'est plutôt des centres de cryothérapie dont on entend parler.

Un centre de cryo est même intégré à l'INSEP et nos récents "experts" handballeurs se montrent régulièrement en photo en cryothérapie...

Alors vous me direz, quid de son utilisation pour un sportif lambda comme vous et moi. Et bien justement, je vais tenter de tout vous expliquer!


La Cryo Corps Entier (CCE), Kézako?

cryotherapie trail

De plus en plus de centres de CCE (Cryothérapie Corps Entier) s'installent dans les périphéries urbaines afin de proposer cet équipement si particulier au plus grand nombre.

Le soin par le froid existe depuis très longtemps mais c'est seulement depuis les années 70 qu'on s'intéresse à la cryothérapie pour des applications thérapeutiques ou dans la récupération sportive.

 

Le principe de la Cryothérapie Corps Entier consiste à exposer le corps pendant quelques minutes à des températures froides extrêmes (-110 à -160°C) dans un sauna (je vous rassure tout de suite, c'est un cryosauna ;-) ), sorte de cabine d'essayage/congélo où rentre une seule personne.


Objectifs, effets et traitements

L'objectif principal est de créer un puissant "choc thermique" qui va entraîner la vasoconstriction (votre organisme va tenter de se protéger contre ce froid intense) et une série de réactions en chaîne avec en particulier une sécrétion d'hormones importante : endorphines et adrénaline.

Le choc thermique et les réactions induites vont ainsi générer des effets antalgiques (atténuation des douleurs) et anti-inflammatoires. C'est pourquoi le traitement par cryothérapie est largement utilisé depuis les années 1980 dans les pays de l'est et du nord de l'europe, et même remboursée dans certains d'entre eux.

Principaux effets

Santé

- Anti-inflammatoire

- Anti-hémorragique, Antalgique

Anti-douleur

- Capacité à soulager les personnes atteintes de maladies dégénératives douloureuses.

- Renforcement du système immunitaire.

- Diminution de la sensation de fatigue et de stress.

- Amélioration du sommeil et des cycles circadiens.

Sport

- Diminution du temps de récupération

- Amélioration des performances

- Réduction des œdèmes

Bien-être

- Bien-être général durable

- Gain de mobilité

- Lutte contre les jambes lourdes et la rétention d’eau


Traitements

Vous l'aurez compris, avec tous ces bienfaits, la cryothérapie pourra être utilisée et préconisée dans bien des cas :

- Maladies chroniques et dégénératives : Sclérose en plaques, spondylarthrite, fibromyalgie, rhumatismes, arthrose...

- Psychologie et bien-être (notamment grâce à la sécrétion d'endorphines)

- Soins pré et post-opératoires afin de raccourcir les délais de soins et de prise en charge kiné

- Santé sportive : Soins musculaires et articulaires (tendinopathies, oedèmes, déchirures,...), préparation compétitive et amélioration de la récupération post-compétitive.


Mais alors, le rapport avec le trail, c'est quoi??

Petit à petit, on y vient! Comme expliqué dans les lignes précédentes, on va pouvoir utiliser la cryo dans le trail à différents moments :

- Dans le cadre de soins en cas de blessure

- En préparation en amont d'une compétition ou intégré au programme d'entraînement pour améliorer la récupération

- En récupération post-compétition pour soulager les douleurs et les tensions et accélérer la récupération.


Bien positionner ses séances de cryo

Le mieux reste bien sûr d'en discuter avec votre centre de cryo pour positionner au mieux vos séances afin qu'elles soient le plus bénéfiques possible. Il faudra également être attentif à la période dans laquelle vous êtes : entraînement, pré-compét, post-compét.

On pourra également avoir un positionnement des séances à plus long terme en fonction des blocs de travail, de sa planification de saison et d'entraînement et aussi de son ressenti après les séances de cryo.

A l'entraînement

L'idéal est de placer votre séance de Cryo après la sortie longue de la semaine, soit le même jour, soit le lendemain, en jour Off afin d'optimiser la récupération.

Cela permettra de repartir assez rapidement sur des séances qualitatives de type VMA ou seuil et pouvoir "accepter" des charges de travail un peu plus importantes lors de blocs spécifiques.

On peut donc programmer une séance hebdomadaire en période d'entraînement, ce qui sera suffisant pour avoir un effet bénéfique sur votre prépa et votre récupération.

En période pré-compétitive

La semaine pré-compétitive est une semaine clef, où on va diminuer les charges de travail afin de bénéficier d'un effet de surcompensation et être à son pic de forme le jour J.

La cryo en pré-compét permettra d'accentuer ce phénomène de surcompensation.

L'idéal est de placer au moins 2 séances dans la semaine en début de semaine ou alors à J-4 et J-2 de la compétition.

En récupération compétitive

En récup de courtes distances, une séance sera suffisante, le lendemain ou le surlendemain de votre épreuve.

Dès lors que les distances vont augmenter, il faudra programmer 2 à 3 séances rapprochées pour optimiser et faciliter la récupération musculaire et articulaire.


Mon centre de Cryo  : Cryo7 à Boulieu-les-Annonay

Pour mon suivi en cryo sur cette grosse saison 2017, j'ai choisi le centre cryo7 à Boulieu-les -Annonay en Nord-Ardèche

Le centre est bien situé , le long de la RN82

Thibault est une personne passionnée, à l'écoute des sportifs et il saura vous conseiller au mieux pour programmer vos séances.

Déroulement d'une séance de cryo chez cryo07

Lors de votre arrivée chez cryo7 pour votre première séance, Thibault prendra le temps de vous expliquer en quoi consiste la CCE et ses effets sur la physiologie. Vous aurez également un questionnaire de non contre-indication à la cryo à remplir (principalement pour savoir si vous n'avez pas de pathologie cardiaque ou si vous n'êtes pas enceinte).

Ensuite, petit tour de présentation du centre, et c'est parti!

Peignoir, gants et chaussons et on entre dans le cryosauna.

La première minute est... comment dire.... piquante! La deuxième se passe un peu mieux... et la troisième, le froid revient à nouveau assez fort et le sang fuit nos extrémités corporelles pour préserver les organes vitaux et ainsi se charger en hormones.

Au bout de 3 minutes à -140°, c'est le moment de sortir.

Vous pourrez choisir d'en rester là ou d'aller vous relaxer dans le lit hydromassant pendant 20 à 30 minutes avec comme objectif principal de vous détendre et d'aider à faire perfuser ces hormones dans l'ensemble des muscles et tendons.

En sortie de séance, deux effets possibles : soit on est HS (on dépense un max de calories en 3 minutes), soit on est euphorique.

 

N'hésitez pas à aller voir Thibault, vous serez accueillis comme des amis... 

Et tenez moi au courant de votre ressenti ;-)

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0