Mon tour des Fiz 8 refuges 2016

Pour fignoler la prépa pour l’échappée belle (26 août), j’avais coché le « Tour des Fiz – 8 refuges » (61km et 5000+) qui tombait à point nommé en terme de difficulté et de planning.

 

L’idée, c’était de faire une sortie longue, sur une allure spécifique « Ultra » en montagne à un p’tit mois de l’échappée belle. Et puis, j’en avais tellement entendu parler de ce tour des Fiz

Pour le moment, peu de photos ou de vidéos dans l'article mais dès que l'orga en balance, je mettrai à jour... En tous cas, moi j'ai des images plein les yeux ;-)

 


Samedi 30 Juillet, nous voici partis en famille pour la montagne. Ca fait plaisir de partir tous les 4 car ces temps-ci, les dernières courses étaient plutôt en mode « solo ». Delphe et les garçons ont réservé des activités pour le dimanche dans le cadre de la programmation proposée par l’orga (chasse aux trésors, poney et accrobranche).

On arrive à Passy vers 15h30 et direction le Mountain store où se déroule le retrait des dossards. Je récupère le tout et on en profite pour faire un tour du magasin qui est assez énorme et bien fourni.

Ensuite, on monte en direction de Praz-Coutant, où se trouve notre hébergement pour la nuit (Le Fontenay), à 5 minutes du lieu de départ du lendemain.

Accueil chaleureux, appart fonctionnel, le tout pour 89€ la nuit pour 4… Je vous recommande chaudement. Tout ça avec la vue Mont-Blanc !

A l’accueil, je croise Anthony Cottier, du team Ben Run, vainqueur du Pilatrail 2016. Il lui faut un instant pour me remettre ;-) J’en profite pour lui demander s’il a une place dans sa voiture pour le lendemain matin afin d’éviter à Delphe de se lever aux aurores pour me déposer…

P'tit goûter pour les enfants, collation pour moi… Et on file se promener sur le lieu de départ et faire le tour du lac vert. La météo de cette fin de journée est au top avec une vue magnifique sur le Mont Blanc (Le toit de l’Europe reste un peu pris dans les nuages) et la chaîne des Fiz.

Repas du soir, dernier checking du matos et à 21h30, j’suis à l’horizontale car le lever à 3h15 le lendemain matin risque de piquer un peu ! En espérant que les dieux de la météo soient avec nous car les prévisions ne sont pas jojo…

La nuit est un peu mouvementée avec le tonnerre qui gronde sur la montagne mais tout ça se calme rapidement et je parviens à passer une nuit correcte...


La course

Dimanche 31 août :

3h15 : Comme prévu, le réveil pique un peu… mais bon…

Routine de matin de course : ptit déj, équipement, un dernier coup d’œil à mes loustics qui dorment à poings fermés et en avant.

Je rejoins Antho et ses amis qui m’emmènent gentiment à Plaine-Joux pour le départ.

La température est plutôt clémente, la pluie a cessé, pourvu que ça dure...

On entre dans le sas de départ vers 4h45, Ludo Collet au micro au lendemain de la 6000D met l'ambiance. Les pointures sont là avec Clément Ripoll, Christophe Périllat, Fred Desplanches, Sangé Sherpa, Anthony... Briefing de départ et à 5h00 pétantes, BIM, c'est parti pour une belle balade.

Le départ est plutôt tranquille, surtout que le balisage est... comment dire... plutôt aléatoire...

Après quelques hésitations devant, nous voici enfin sur la bonne trace et tout le monde entre dans sa course avec un profil plutôt descendant dans les 5 premiers kilos. Le tracé est piégeux car bien humide au milieu des racines. Je prends mon rythme de croisière, le but, c'est de ne pas trop entamer la machine et rentrer sans bobos...

Arrivés au hameau du Coudray, le tracé prend de l'atitude pour la première bosse du jour en direction du refuge de Varan puis de celui de Platé. La descente juste après Varan n'est pas très technique mais bien glissante et ce qui devait arriver... arriva. Je prend un bonne vautre et me ramasse le coude :-( Rien de grave, heureusement. Je ralentis un peu et me fais doubler par 2 gars au pied (ou la semelle plutôt) plus accrocheur...

La montée dans la cheminée de Platé est magnifique malgré la pluie et le brouillard qui ont fait leur apparition. Je décide de monter sans me couvrir pour ne pas casser le rythme. Chose que je ferai en atteignant le 2ème refuge du jour en 11ème position. Il reste un dernier ptit "coup de cul" pour rejoindre le Col de Portette, où se trouvent quelques bénévoles qui ont bien du mérite de se trouver là par ce temps !

La descente vers le Refuge de Sales est très agréable et j'y prends beaucoup de plaisir malgré l'humidité ambiante et les dalles rendues bien glissantes. Passage express au ravito et direction Salvagny par la combe de Sales.

Malgré le temps encore un peu couvert, c'est superbe! Au-delà de la végétation, cela me fait penser à la Réunion, tant au niveau des dénivelés impressionnants que la succession de cascades, plus belles les unes que les autres... Il faudra revenir en rando avec les enfants!

La descente est vraiment sympa malgré les quelques traversées de route et j'arrive à Salvagny, au 30ème km, à la 10ème position, un peu en avance sur mes temps de passage. Cette descente m'aura quand même fait connaître quelques péripéties car avec le bouillon de culture régnant dans mes baskets, mes semelles ortho ont glissé plusieurs fois... Arrêt au stand 2 fois dans la descente pour remettre tout ça en place!

Ici, à Salvagny, commence la vraie course... Je prends un bon moment pour me ravitailler puis entame la montée en direction du refuge du Grenairon. Je monte bon rythme mais malgré ça, je me fais reprendre par 2 coureurs. On passera ensemble au refuge.

Contrôle du sac et du matos obligatoire par des bénévoles bien sympas. Je me ravitaille et discute 2 minutes avec un Québecois qui semble accuser le coup... Je repars tranquillou au milieu des biquettes et me remet dans le rythme avec une longue descente vers les tines des fonts et le refuge du même nom...

Je suis toujours dans le rythme, le moral et le physique sont bons!

Je passe le petit col d'Anterne sans encombres et bascule vers le refuge Alfred Wills sous un beau soleil, avec une vue somptueuse sur les Fiz! Ce massif est vraiment superbe! J'en prends plein les mirettes...

Je profite à nouveau de l'arrêt technique pour me ravitailler correctement et faire la rencontre de Mathieu Montagne (nous avons des amis en commun - il m'a transmis les photos qui illustrent cet article) avant la dernière difficulté du jour et la remontée vers le Col d'Anterne.

Ici, on retrouve les coureurs du 30 km... J'en doublerai un certain nombre et chacun a un mot sympa pour m'encourager. Ca fait du bien :-)

La plaine du lac d'Anterne se profile, je déroule la foulée et remet un coup sur les bâtons pour me hisser jusqu'au col.

Le début de la descente est franchement casse-gueule et je reste vigilant pour ne pas me ramasser lamentablement...

Finalement, la pente s'adoucit un peu pour rejoindre le Refuge de Moede-Anterne... Ici, il y a pas mal de coureurs du 30 à l'arrêt, qui en profitent pour recharger les batteries... Ravito express et go pour les 8 derniers kilos.

La descente qui suit est technique mais j'ai encore assez de jus pour me régaler et continuer à doubler du monde...

Je passe le dernier refuge du châtelet d'Ayères, fait un dernier plein de bidons car il fait tiède sous ce beau soleil et j'enchaîne pour les 3 derniers km afin de rallier Plaine-Joux par le lac Vert.

Ici, il y a beaucoup de monde sur les chemins pour nous encourager. C'est plutôt sympa!

J'entends la sono qui crache ses watts pour le départ des courses enfants. Ca y est, j'aperçois la ligne d'arrivée et entend ma chérie qui m'encourage pour passer la ligne...

Un dernier coup de boost pour les hectomètres finaux en montée et je passe la ligne en 9h08'02'' à la 13ème place scratch.

Parfait, je suis dans les objectifs fixés pour la journée : moins de 9h30 et dans le top 15 !

Christophe Périllat remporte la course en 7h40'11'' - 45% d'abandons sur la course, signe de la difficulté certaine de l'épreuve et des BH sélectives

Un p'tit aperçu de la course avec la vidéo 2015


Bilan

Au final, un bon WE avec des points positifs et d'autres négatifs...

J'ai aimé :

- Un tracé magnifique, sauvage, alpin, joueur... Tout ce qu'il me fallait en dernière prépa pour l'échappée belle1

- Des bénévoles accueillants, souriants et à nos p'tits soins pour que tout se passe bien

- Un beau WE en famille avec ma chérie et mes enfants

- Des dieux de la météo qui ont exaucé mes voeux et ont attendu 16h pour envoyer un orage monstre (j'ai beaucoup pensé à celles et ceux qui étaient encore en montagne :-( )

 

J'ai moins aimé :

- Un balisage assez aléatoire, notamment sur les parties nocturnes... Un peu de balisage réfléchissant aurait été le bienvenu...

- Une orga un peu limite sur 2/3 points :

  • Pas de lot coureur ou finisher (même si on ne court pas pour ça, un ptit bout de fromage, un pot de miel ou quelque chose dans le genre aurait contenté bon nombre de coureurs et permis de faire vivre le local)
  • Un repas d'après course se limitant à une assiette de spaghettis bolognaise et une tarte au pomme congelée (que je n'ai pas mangé et que j'ai donc gaspillé...). Même pas de café ou de thé :-(
  • La journée du camp de base (activités familiales) annulée à cause de la météo... Mes loulous n'ont rien pu faire... alors que la météo a été très clémente. Je connais bien les soucis liés à la météo en tant qu'organisateur de course et responsable d'Office de Tourisme et je pense que malgré tout, certaines activités auraient pu être maintenues... Mais ce n'est que mon avis et je pense que les organisateurs avaient bien pesé le pour et le contre.

Au final, le bilan est quand même très positif...Bravo à l'organisation et aux bénévoles.

Reste plus qu'à peaufiner la prépa sur ce début de mois d'août, affiner les derniers réglages et être fin prêt pour l'échéance de la fin du mois d'Août!

15 jours en Corse et bim!

See ya ;-)

Écrire commentaire

Commentaires : 10
  • #1

    Free Wheelin Nat (mardi, 02 août 2016 13:12)

    Trop facile... ;-) Merci pour ce compte-rendu qui donne envie! Yapluka pour l'EB alors? Et bravo pour ce joli top 15!

  • #2

    Flo (mardi, 02 août 2016 13:33)

    Merci Nat... En espérant que l'échappée belle se passe aussi bien ;-) En tous cas, j'aurai mis toutes les chances de mon côté

  • #3

    Mathieu (mardi, 02 août 2016 14:09)

    Encore bravo à toi , super récit on C est vu vite fais au refuge Alfred wils ;) j ai enfin pu mettre un visage sur toi apres les récits de David , Marie et Christophe ! On se revois en haut du Col de moretan en août ! Bon été et bonne prépa ;)

  • #4

    Flo (mardi, 02 août 2016 14:33)

    Salut Mathieu ;-) Merci pour les félicitations. Si c'est toi que j'ai croisé sur au refuge qui était sur le 30km, effectivement, je te resitue à peu près ;-))
    Pour Moretan, tu y seras bénévole?

  • #5

    Flo (mardi, 02 août 2016 14:38)

    Et quand tu parles de David, Marie et Christophe, c'est le ganga des coureurs Lyonnais, c'est ça???
    David B., Marie P. et Christophe A.

  • #6

    Mathieu (mardi, 02 août 2016 14:41)

    C est ça ;) j étais fermeur sur le 30 en mode weekend choc ;)

  • #7

    Mathieu (mardi, 02 août 2016 14:44)

    Et pour l échappée on sera bénévoles en haut du col de moretan avec Christophe en prépa de L Utcam ;) si T as une requête gustative n hésite pas on pourra te le monter

  • #8

    Nat Martin (mardi, 02 août 2016 14:54)

    Bravo flo pour ta course, ton top 15 et joli commentaire.... on s'y croirait.
    Tu verras le passage du col de moretan est magnifique de beauté et de difficulté. Il te faudra de très bonnes jambes, car tu en auras franchi des difficultés avant Moretan. En tout cas profite bien de tes vacances, fais du jus , comme dirai mon coach, et on se voit à l'échappée belle

  • #9

    Flo (mardi, 02 août 2016 15:09)

    J'y réfléchis Mathieu ;-)
    Merci Nat! A très vite!!

  • #10

    Nadège (mardi, 02 août 2016 17:28)

    Bravo pour ce remplissage des objectifs !
    Ton CR donne bien envie d'aller se balader par là bas.