[TEST] Sac Hydragon Ace 17l de Oxsitis

Cette semaine, je vous propose un test du sac hydragon ace de la marque française Oxsitis que j'ai pu éprouver durant le récent Samoëns Trail Tour (65km et 4600+)... Eh oui, le sac d'hydratation, partenaire indispensable du trailer et qu'on a souvent du mal à choisir. Allez, c'est parti!


La marque : Oxsi.. quoi???

Même si la marque Clermontoise est de plus en plus connue au sein des pelotons, c'est une remarque que j'ai encore entendue récemment...

Alors, Oxsitis, c'est une marque française, basée à Clermont-Ferrand, née en 2008 et spécialisée dans l'hydratation et la nutrition pour les sportifs. Ils ont ainsi développé toute une gamme de portage : ceinture porte-bidons et sacs d'hydratation. Mais également des produits de nutrition et d'hydratation à utiliser avant, pendant ou après vos compétitions.


Le sac : hydragon ace 17 l

Lorsque je l'ai reçu, la première chose qui m'a marqué, c'est la légèreté du sac (- de 300g) ainsi que la qualité des produits choisis. Le sac hydragon ace est un sac d'hydratation orienté vers les longues distances qui permet d'emmener le matos obligatoire... et tout le reste ;-)

Spécifications techniques

- Matière : RIPSTOP light resistant, Mesh 3D séchage rapide

- Volume : 17 litres de rangement

- Contenance : Poche à eau de 2 litres

- Poids : 296 g

- Tailles : S (< À 1m70 / < à 65kg) ; M (1m70 À 1m85 / de 65kg à 80kg) ; L (> à 1m85 / > à 80kg)

- Fabrication : Conception Française

Caractéristiques

- AIRBACKTM Control ou autrement dit Ventilation du dos avec séchage ultra rapide

- Poche à eau Widepac 2L avec Quick Connect, pour faciliter le remplissage de l'eau et le nettoyage de la poche à eau.

- Mélangeur de boissons énergétiques V3, Troisième génération avec une connectique de votre concentré facilitée et adaptable à des conditionnements standards

- Nouveau Tube Aspiration facile pour boire avec fixation rapide sur la bride pectorale évitant la gêne et facilitant son accessibilité.

- Matériel de sécurité obligatoire intégré (couverture de survie, sifflet intégré à la ceinture pectorale).

- Porte bâton breveté

- Zip étanches

Réglages

Le sac est disponible en 3 tailles (S (< À 1m70 / < à 65kg) ; M (1m70 À 1m85 / de 65kg à 80kg) ; L (> à 1m85 / > à 80kg)) et il peut être important d'aller le tester en magasin afin de choisir la taille la mieux adaptée à son gabarit... En ce qui me concerne (1m89, 82kg), j'ai opté pour le L ;-)

Une fois la taille choisie, le sac s'ajuste au niveau des hanches par un système de scratch terriblement efficace qui ne bouge pas d'un iota une fois réglé.

On peut également régler la sangle ventrale.

Une fois tous ces ajustements effectués, le sac se positionne idéalement et se fait totalement oublier en course...

Rangements et équipements

C'est indéniablement un des gros points forts de ce sac! Il a été pensé pour nous, les coureurs...

Le premier truc que j'ai adoré, c'est la fermeture des poches par des aimants... Au début, j'avais un doute sur la capacité de ces aimants à rester fermés en course... Que nenni, rien ne s'ouvre! Et c'est 10x plus pratique qu'un zip!

Alors, voilà ce qu'on vous offre au niveau rangement :

  • 3 poches sur chaque bretelles : une poche étanche au niveau de la ceinture (idéale pour glisser ses gels), une poche assez large en bas de la bretelle (dans l'une j'avais mis mes barres et dans l'autre un bidon de 600mL) et une poche sur le haut de la bretelle (poche zippée étanche pour le portable à droite et poche aimantée pour le mélangeur ou autre chose si vous le souhaitez à gauche)
  • une poche arrière très grande et bien compartimentée :

- Compartiment pour la poche à eau de 2L

- 6 poches filets pour optimiser et organiser votre chargement : Frontale, ravitos, couverture de survie, veste, gants, etc...

 

Au niveau des équipements :

  • L'indispensable sifflet dispo sur la sangle pectorale
  • Une couverture de survie est fournie avec le sac
  • Une poche à eau de 2L de la marque Source ainsi que le mélangeur sont fournis avec le sac
  • Des porte-bâtons à priori plutôt efficaces sous chaque bretelle... mais pour des 3 brins (moi, j'ai des 2 brins alors je n'ai pas utilisé cet équipement en course)
  • un porte-dossard aimanté sur la ceinture ventrale
De nombreuses poches très accessibles sur les bretelles et la ceinture...
De nombreuses poches très accessibles sur les bretelles et la ceinture...

Le test grandeur nature!

Après 2 sorties un peu rapides (- de 10 kil') pour voir si le sac me convenait, je décide de l'emmener avec moi sur le tour du Haut-Giffre à Samoëns pour voir la bête en compétition. Et autant dire que je n'ai pas été déçu!!

Crédits : Alain Pourret
Crédits : Alain Pourret

Malgré un parcours avec des ravitos réguliers (quasi tous les 10 kilomètres), j'avais chargé mon sac plutôt comme une épreuve en semi-autonomie... Sur la photo, on peut voir le sac bien chargé :

- J'avais décidé de laisser le mélangeur, bien que je n'avais pas les boissons climadrink d'Oxsitis. J'aurai pu l'enlever pour alléger le sac (Je ne suis pas sûr que cela m'aurait fait gagner du temps ;-)

Dans cette même poche "mélangeur", j'avais mis un peu de diet,

- Mon portable dans la poche droite adéquate

- Un bidon à gauche et des barres énergétiques à droite

- Des gels dans les deux poches ceintures (gels booster à droite et longue distance à gauche)

- Dans la poche arrière, j'avais mon matos obligatoire ainsi que mon équipement : frontale, veste, gants, casquette, lunettes...


Peu importe les allures de course (marche rapide en côtes, descente entre 15 à 20 km/h, plat), le sac ne m'a absolument pas gêné. Le positionnement est idéal, le sac ne bouge pas et je n'ai eu aucun souci de frottements sur des zones sensibles (nuque, épaules, bas du dos).

Les températures le jour de la course étaient plutôt agréables (ni trop chaud, ni trop froid), la ventilation du dos n'a posé aucun problème...

En course, je n'ai pas eu de souci pour attraper mes ravitos ou besoin de me contorsionner. J'ai pu utiliser l'ensemble des fonctionnalités du sac... Il a été vraiment bien pensé et toutes les poches sont très accessibles.

J'ai effectué un remplissage de poche à eau en course et lui aussi est très bien pensé car on n'a pas besoin de sortir la poche à eau de son compartiment. Il suffit d'ouvrir le zip de la poche et de remplir. En 1 minute, c'est fait!

Le seul petit souci que j'ai eu, c'est au départ de la course avec les aimants accroche dossard. Je pense qu'il aurait été préférable de les coudre sur la ceinture avec un positionnement centré car là, mon dossard a balloté durant les 10 premiers kilos de la course avant de trouver sa place définitive...


BILAN

Je ne connaissais la marque Oxsitis que de nom et de réputation et il faut dire qu'avec ce premier test, j'ai tout de suite été convaincu! Ce sac s'avère être le compagnon indispensable de vos trails longs. Je vais d'ailleurs en faire mon choix pour l'Ultra Trail du Mercantour en Septembre prochain!

Malgré un tarif qui peut paraître prohibitif pour certain(e)s (160€), la qualité et les prestations proposées compensent largement ce coup. Et puis, comme on ne change pas de sac tous les ans, c'est un investissement sur le long terme (en plus, le sac est garanti 2 ans).

Je vous le recommande vivement!

Avantages

- Poids (- de 300g)

- Qualité des produits et solidité

- Nombreux rangements et accessibilité

- Confort et stabilité

- Look (ben oui, on aime bien être SWAG, nous les trailers!)

- Marque et conception française

Inconvénients

- Accroche-dossards qui bouge pas mal en course

- Porte-bâtons uniquement adapté aux 3 brins

- Prix qui peut paraître élevé pour certains (rajouter les bidons ou flasques souples pour le même prix?)



Écrire commentaire

Commentaires : 0