Mon Samoens Trail Tour 2015 : Tour du Haut-Giffre

C'était le premier gros chantier coché au calendrier de cette saison 2015 : le Samoëns Trail Tour 2015 et son tour du Haut-Giffre avec 65km et 4600+ annoncés... Autant dire une petite partie de plaisir...

Avec une fin de programme d'entraînement un peu gâchée par mes tendinites aux tendons d'Achille un peu récalcitrantes (surtout à gauche), autant dire que je ne partais pas tout à fait serein et confiant.



Avant course

Nous étions 4 du Jogging Club de Véranne à participer à cet événement sur différentes distances (JC sur le 18km, Nat et Yannick sur le 31km et moi sur le 65km)

On fait la route avec Yannick durant l'aprem, le temps d'échanger sur nos visions du trail, de l'entraînement, et du club et on arrive sur Samoëns vers 17h30.

Le retrait des dossards se passe sur la base de loisirs qui sera le lieu d'arrivée pour le lendemain.

On en profite pour faire un p'tit tour afin de se dégourdir les jambes après ces 3 longues heures de route et apprécier notre terrain de jeu à venir...

Vers 18h, on file prendre possession de notre chambre que j'avais réservée à l'Hôtel Gai soleil.

Faut dire qu'on n'a pas été déçu, l'hôtel est magnifique et les prestations au top (spa, piscine, salle de fitness, j'en passe et des meilleures...) En plus, le patron est bénévole pour la course (serre-file du grand parcours) et nous propose un p'tit dej à 3h du mat'. Parfait, que demander de plus...

Ah ben si, Seb Spehler (champion de France 2014 de Trail, membre de l'équipe de France et futur vainqueur de l'épreuve) est notre voisin de chambre ;-)

Franchement, si vous devez partir dans le coin, je vous recommande chaudement cette adresse.

Un ptit tour dans le village pour repérer le départ de la course, un plat de spaghet'bolo à l'hôtel et à 22h, j'suis couché, rideau!


La course : Tour du Haut-Giffre

3h, le réveil sonne, dur dur!

Je file m'équiper sans faire de bruit et descend rapidement au p'tit déj (top ptit dej' de l'hôtel)... Je ne suis pas le seul, par contre, Seb Spehler déjeune dans sa chambre, dommage!

Vers 4h, je file m'échauffer un ptit peu et à 4h15, je suis en place pour le brief... Direct, ça calme! Le speaker nous annonce 2 internationaux au départ (j'en connaissais déjà un...) : Seb Spehler et Ludo Pommeret, récent 5ème des championnats du monde de trail est également sur la ligne! Au milieu de tout ça, pas mal de champions comme Yann Curien (du team Sigvaris), Patrick Rey (du team tecnica) ou d'autres... Aujourd'hui, ça va avoiner sévère, va falloir s'accrocher!

Un ptit souci pour badger les puces afin de rentrer le sas et on part finalement avec 10 minutes de retard... Le départ est roulant avec environ 1km de plat et ensuite, c'est direct dans le vif du sujet avec 700+ en 5km pour rejoindre les chalets du Trot. Je profite de ce premier ravito pour me déséquiper (gants, frontale) et discuter avec les bénévoles bien sympathiques (comme tout au long du parcours d'ailleurs).

S'enchaîne rapidement une descente pour rejoindre les Gorges des Thines où François Lavaux (que j'avais croisé à l'Oisans l'an passé) me double.... On fait la descente ensemble, on zappe quasi le 2ème ravito et on enchaîne la remontée suivante. Il me devance et en discutant, on rate une bifurque qui nous rajoute un peu de D+. Pas grave au vu de ce qui arrive ;-)

Finalement, je le distance rapidement dans la montée et ne le reverrai plus de la course.

Ensuite, tout va plutôt bien jusqu'à l'arrivée sur le secteur de Vaconnant... Je rattrape un coureur, et dans une montée un peu foireuse, plein de végétation et pas trop bien balisée, on file sur une monotrace où tous les leaders nous reviennent à contresens en nous disant qu'ils sont perdus...

En coureur prudent que je suis, j'avais pris soin d'emmener la trace GPS sur ma montre et on se rend compte qu'on est en fait 50m en dessous de la trace...

Je remet donc les internationaux sur le parcours et poursuis mon chemin en prenant une ptite gamelle qui m'occasionnera une bonne crampe au mollet!

On descend dans la combe de Vaconnant pour ensuite remonter vers le plateau des Saix et le point haut de notre parcours avec la tête des Saix qui culmine à 2100m d'altitude (km30 - 3000+).

Je passe vite fait au ravito, fait le plein d'eau et prends une soupe chaude mais ne m'éternise pas... Ca caille!!

A ce moment de la course, je suis 7ème et plutôt en forme.

Rapidement, en attaquant les pistes de ski, je vois Ludo Pommeret redescendre à contresens, 2 mots échangés, il abandonne suite à une douleur au mollet (même les grands champions savent être raisonnables). Je poursuis droit dans le pentu (littéralement!!) pour rejoindre le sommet. Je sais qu'ensuite, c'est la bascule pour rallier Morillon avec 15 bornes de descente...

Je passe donc 6ème au sommet avec Patrick Rey à mes trousses...

La descente se passe super bien , je prends le temps de bien me ravitailler, manger, boire en sachant que ce qui arrive entre le 45ème et le 50ème va être costaud!



Le gros coup de mou!

J'arrive à Morillon avec de l'avance sur mes temps de passage, toujours 6ème... Mais juste après le ravito, Patrick me double et je ne le reverrai plus...

La montée qui s'annonce fait 1000+ en 7km pour rejoindre le sommet de la Bourgeoise (Ben oui, la Bourgeoise se mérite!!). Dès les premiers contreforts, je subis et suis dans le dur :-( Cela durera jusqu'au sommet et même dans les 2-3 km de redescente.

Les traceurs ont poussé le vice jusqu'à nous faire monter au sommet en aller/retour. Grrrr, j'suis pas fan mais la vue au sommet est magnifique.

Je sais qu'à partir de là, le plus dur est fait et qu'il ne reste quasiment plus que de la descente avec quand même 2 ou 3 coups de c*** pour 400+ en particulier près du site d'escalade du Crêt.

Mes efforts d'alimentation et d'hydratation paient et finalement je peux relancer correctement pour terminer la course...

On arrive aux premières maisons de Samoëns, quelques hectomètres dans le village, un ptit viron dans la base de loisirs... et c'est enfin l'arrivée tant attendue!

Yannick qui a terminé sa course est là pour m'encourager, le speaker m'annonce 7ème scratch et me donne une belle interview...



Au final

Je termine 7ème /117 arrivants en 8h46'43'', dans mes objectifs et derrière une concurrence très relevée!

Je suis donc très content de ma performance.


Par rapport à la course : 

- une très belle épreuve et un joli tracé. Des bénévoles et une organisation au top. Quelques bémols cependant : un ravito d'arrivée très léger (je n'ai eu que de l'eau plate et des oranges, après 65 bornes, c'est rude), pas de bouteilles d'eau sur les tables pour le repas (hydratation, hydratation!!), un podium scratch et catégorie cumulé (ce qui fait que les primés sur le scratch sont re-primés sur le catégorie). Donc pas de podium 1er sénior :-(


Un grand merci à l'ensemble de mes amis pour leurs chaleureux messages d'encouragement (ça fait plaisir quand on est dans le dur!!)


Et enfin à grand merci à mes partenaires pour leurs équipements au top :

- Ma tenue Cimalp complète : short twin, maillot sprint rouge, manchons 3D et running socks

- Oxsitis pour son top sac Hydragon Ace (rapidement un retour sur le blog dans la rubrique test)

- Endurance Shop Sainté pour l'accompagnement de ma pratique ainsi que pour notre nouvelle veste top la classe!!


PS : je vous met plus de photos et de vidéos rapidement si j'en trouve sur le site de l'orga.


En attendant, prenez soin de vous et n'hésitez pas à laisser un com ;-)

Écrire commentaire

Commentaires : 2
  • #1

    Yann (mardi, 23 juin 2015 01:22)

    Merci pour ce compte rendu et bravo pour la perf. 7/117 c est un excellent temps. C est toujours instructif de partager son expérience et la tu as meme pris le temps de qq photos, les paysages devaient etre magnifiques !!

  • #2

    Florian (mardi, 23 juin 2015 09:24)

    Merci Yann ;-)