Mon SaintGer' Trail 2015

Deuxième course du mois de Mars et première sortie club de l'année avec le JCV, nous avions RDV sur le SaintGer' Trail, jolie épreuve  de  28km dans le pays Vellave au milieu des sucs volcaniques. Les sensations ne sont pas les meilleures en ce moment avec un état de fatigue généralisé, des jambes lourdes et un début de tendinite rotulienne, mais bon... à voir...

Bon, je ne vous cache pas que le truc le plus dur de ce dimanche 29 Mars n'était pas forcément de courir mais plutôt de se lever à 4h du mat' (à l'heure d'hiver... le changement d'heure était dans la nuit) pour une course de 30 bornes seulement.... D'habitude, c'est plutôt l'heure à laquelle je me lève pour les ultras ;-)

Départ de Pélussin vers 6h15 en bus pour rallier le pays de Pagès et ses délicieux thés, infusions ou autres liqueurs. Le trajet permet de discuter avec les copains du club et assez rapidement, on arrive sur le lieu du départ de la course : la commune de Saint-Germain-Laprade.

L'accueil est chaleureux dans le gymnase avec café et viennoiseries...

8h30, distribution des dossards par notre GO du jour en la personne de Daniel puis on file s'équiper et s'échauffer...

8h50, on se retrouve tous vers la ligne de départ pour les traditionnelles photos de sorties clubs et on se met en place!


La course

Les organisateurs ont eu la bonne idée de nous intoxiquer ;-) avant le départ en allumant un joli fumigène bleu aux couleurs de leur club mais dont toute la fumée nous est revenue en pleine poire juste avant de partir....

Le départ est plutôt roulant entre piste et bitume. On est une ptite dizaine de coureurs à filer à 15 ou 16 à l'heure sur les 2 premiers kilos, puis tout le monde trouve son rythme de croisière dès que les chemins prennent un peu de hauteur.

On arrive rapidement à la première difficulté du jour (au km7)  avec l'ascension du suc et des ruines de Servissac.

Les cannes tournent correctement, le souffle n'est pas court et les sensations sont plutôt bonnes. Je dois être 6 ou 7ème à ce moment de la course et la tête n'est pas trop loin.

Rapidement, arrive une seconde bosse, un peu plus longue et plus raide que la première au km 9 avec la montée du Mont Peynastre. Là, je reprends un coureur dans la descente et gagne une place pour me retrouver 6ème. La descente est agréable et j'arrive à allonger de belles foulées (15/16km/h) pour rejoindre le premier ravito où je ne m'arrêterai pas.

Les km défilent avec de jolis paysages vallonnés, typiques des sucs du Velay et de l'Yssingelais...

Au km 15, j'ai une pensée pour ceux qui n'auraient pas écouté le brief d'avant course car une petite bifurc' sournoise nous inciterai plutôt à partir à gauche du sentier alors que notre parcours descend en direction de la belle rivière Sumène et une passerelle installée pour l'occasion.

Ensuite, c'est une longue remontée en pente douce en direction de Saint-Pierre-Eynac et sa vierge qui nous attend.

La montée à la Madone est abrupte et j'y laisserai quelques plumes mais le plus dur reste à venir...

Arrivé aux alentours du 20ème kilo, je pensais m'être correctement alimenté mais le ptit dej pris à 5h du mat' est déjà loin et je subis un terrible coup de frein malgré un gel pris quelques kilomètres auparavant.

C'est ici; vers le 23ème kilo que Fred, un copain de mon club, me reprendra, bien plus frais que moi.

On passera encore quelques km ensemble et reprenons le 5ème...

Finalement, il m'achèvera dans la dernière bosse. Un bon raidillon droit dans le pentu (Montée du Crouzet) où il monte comme un chamois alors que je semble à l'arrêt.

Malgré un bon finish, il me prend une trentaine de seconde dans ces 3 derniers kilos.

Je termine pas très frais à une 6ème place/119 convenable avec les moyens du jour, en 2h39'39" (je visais 2h30) pour 29km et 1300+


Je ne m'attarde pas sur la ligne mais file plutôt rapidement prendre une douche pour accueillir le reste des JCViens encore en course sur le 13 ou 28km.

Au final, une belle sortie club bien organisée et bien gérée par Daniel.

En ce qui concerne, la course, c'était un joli tracé sur un secteur que je ne connaissais pas... Une course toute en relance et plutôt roulante, terrains où j'ai toujours un peu plus de mal à m'exprimer. L'organisation était vraiment sympa avec un balisage parfait (impossible de se perdre), des bénévoles présents aux 4 coins de la course et un repas d'après-course digne de ce nom. En bref, une course à faire... (ou à refaire)

Ps : dès qu'il y a des photos de l'orga , je les mettrai en ligne sur cet article, n'hésitez pas à revenir ou laisser un commentaire.


Pour finir, place à un peu de repos car aujourd'hui, le genou tire bien (la tendinite semble se confirmer). Recup, étirements et ostéo au programme pour les prochains jours et reprise en douceur en fin de semaine afin de préparer la prochaine épreuve : Roche Trail Tour le 19 Avril.

See ya


Écrire commentaire

Commentaires : 8
  • #1

    Nathalie MARTIN (lundi, 30 mars 2015 15:21)

    Encore une fois un joli récit. Tout est dit...
    Tu deviens un pro...
    Je sens l'AME de l'écrivain naitre en toi.
    Bises Nath

  • #2

    Caro (lundi, 30 mars 2015 15:49)

    Très beau récit, belle course et belle perf malgré la fatigue ! Maintenant repos :-)
    Bises Caro

  • #3

    Steph (lundi, 30 mars 2015 18:01)

    Merci pour ce joli récit... Ca me fait encore plus regretter mon absence... Mais mes genoux m'en font baver en ce moment... Bon repos... A plus

  • #4

    Fred (lundi, 30 mars 2015 18:11)

    Que du bonheur a te relire
    merci pour le chamois mais il courait aussi un peut sur trois pattes
    bonne récup a toi
    @+Fred

  • #5

    Yannick Le Naour (lundi, 30 mars 2015 19:05)

    Merci pour ton récit Florian. Jolie description du parcours, je le visualisais tout en te lisant. Je crois que la plupart d'entre nous en ont bavé. Le parcours était tout de même exigeant, surtout à cette période de l'année. Entre la sortie de l'hiver, les jours très courts et le début d'une prépa de ses objectifs, ce n'est pas une période optimale en terme de forme. En tout cas, que ce soit toi, Fred ou d'autres, continuez à tout casser parce que c'est motivant pour ceux qui sont derrière. A bientôt

  • #6

    yannick laniel (lundi, 30 mars 2015 21:23)

    J'ai l'impression de reprendre le départ ....a part les 10 derniers km de course j'ai passé une bonne journée en votre compagnie.
    Vivement la prochaine sortie club .
    A bientot

  • #7

    Michel (lundi, 30 mars 2015 22:03)

    Super récit
    Et je fais partie de ceux qui n'ont pas suivit le brief
    Mdr

  • #8

    flo-trailer-pilat (mardi, 31 mars 2015 10:10)

    Merci à tous pour vos messages. C'était effectivement une belle sortie...
    @Fred, j'ai pas trop compris l'histoire du chamois à trois pattes, tu m'expliqueras ;-)